4 positions de yoga à éviter si vous souffrez de glaucome Diagonale

CATÉGORIE : Santé

4 positions de yoga à éviter si vous souffrez de glaucome

Selon une étude du New York Eye and Ear Infirmary of Mount Sinai, quatre positions de yoga augmentent la pression sur le nerf optique.

Le glaucome est une maladie oculaire dans laquelle la pression à l'intérieur de l'œil augmente au point d'endommager le nerf optique. Cela entraîne généralement un rétrécissement du champ visuel, jusqu'à cécité.

L'augmentation de la pression est attribuable à un problème de production, d'écoulement ou de drainage du liquide fabriqué normalement dans l'œil.
Le glaucome est l'une des principales causes de cécité au Canada. 

 

Une étude menée par le New York Eye and Ear Infirmary of Mount Sinai met en évidence que quatre postures de yoga augmentent la pression sur le nerf optique et sont donc à éviter pour les personnes atteinte de glaucome.

 

Adho Mukha Svanasana (le chien tête en bas)

Pour réaliser cette position, la personne doit se placer à quatre pattes, les mains bien à plat au sol, puis monter lentement les fesses vers le plafond en tendant les jambes et les bras. Les mains sont toujours à plat au sol, les doigts écartés, les talons sont décollés, le dos n'est pas cambré et la tête est rentrée en direction de la poitrine.

Uttanasana (la cigogne ou flexion)

Pour cette position, la personne devra se pencher en avant, jambes tendues, en repliant la poitrine sur les cuisses et en se tenant les mollets.

Halasana (la charrue)

Cette position se réalise couché sur le dos, en ramenant les pieds au-dessus de la tête et en tendant les jambes.

Viparita Karani (la demi chandelle)

De nouveau une position en étant couché sur le dos, en levant les jambes à angle droit, en s'appuyant contre un mur.

 

L'étude a été réalisée avec un groupe de personne souffrant de glaucome et un groupe sain. La pression oculaire a été mesurée chez les participants, puis ils ont maintenu la position du chien tête en bas pendant deux minutes.
La pression mesurée suite à l'exercice a mis en évidence une augmentation significative de la pression oculaire.

 

Si vous souhaitez en savoir plus, vous pouvez lire l'article suivant :
https://www.medicalnewstoday.com/articles/304863

Partagez cet article :